Du girl power dans vos oreilles : podcasts et féminisme

Sexisme ordinaire mais pas normal

J’ai lu un article sur Libération.fr qui m’a mise dans une rage folle : « Lycée Saint-Cyr : une machine à broyer les femmes ».

L’enquête des journaliste révèle qu’un petit groupe d’élèves mâles se faisant appeler « les tradis », catholiques intégristes, très (très TRES) à droite et hyper sexistes faisaient tout pour détruire psychologiquement les élèves femmes. Allez lire l’article pour découvrir les abjections auxquelles elle font face, je ne détaillerais pas ici.

C’est TELLEMENT révélateur de ce à quoi nous, les femmes, sommes confrontées tous les jours que ça m’a mis LA RAGE ! La société entière est un système qui nous mets des bâtons dans les roues, nous rabaisse constamment, nous tire en arrière, nous harcèle.

CE.N’EST. PAS. NORMAL, mais on dirait que personne ne s’en rend compte !

Je me suis sentie désespérée, impuissante face à ce monde qui ne change pas malgré nos efforts constants, malgré les batailles menées depuis plus de deux siècles…

Comment ne pas perdre espoir devant le patriarcat enraciné si profondément dans toutes les couches de notre société, si ancré dans tous les détails du quotidien ?

Photo by Jessica Podraza on Unsplash

Ma solution girl power perso : les podcasts féministes

Un podcast, c’est quoi ?

Question claire, réponse simple : c’est une émission (audio ou vidéo) diffusée hors des médias traditionnels par un-e auteur-trice indépendant-e. Il peut s’agir d’amateur-trices passionné-e-s, mais aussi de professionnel-le-s des medias qui trouve là le moyen de s’exprimer plus librement que sur une radio/une chaine de télévision classique. On trouve des podcasts sur toutes sorte de sujets, du sport au bien-être en passant par la culture geek, l’entreprenariat ou la masculinité.

Les épisodes sont mis en ligne et peuvent être écoutés en streaming directement sur la plateforme ou téléchargés pour une écoute hors ligne (aka : la balladodiffusion).

Le podcasting est très en vogue en ce moment car il permet à l’auditeur-trice de se créer sa propre playlist d’émissions selon ses centres d’intérêts et de l’écouter où il veut, et quand il veut. En outre, les entretiens y sont souvent beaucoup plus long et fouillés qu’à la radio.

C’est pourquoi pour moi, les podcasts sont la solution idéale car en ce qui me concerne, j’aime écouter la radio toute la journée, quoi que je fasse. Malheureusement, je suis souvent frustrée par les contenus car :

  • les sujets traités ne m’intéressent pas
  • les interviews sont menées trop en surface et le journaliste n’a pas le temps d’aller au fond des thèmes.
  • selon la radio, certains sujets ne seront pas abordés de peur de déplaire à une partie de l’auditoire.

Or, moi, ce sont précisément les sujets un peu sensibles qui m’intéressent ! Au hasard, le féminisme… (mais qui aurait pu s’en douter ?!)

podcast sur le feminismePhoto by Clem Onojeghuo on Unsplash

Mes podcasts féministes préférés

Or donc, après avoir passé deux jours sur les nerfs à détester une moitié de l’humanité et ma condition de femme, je me suis calmée et j’ai décidé que la meilleure chose à faire, c’était de continuer à m’éduquer, à réfléchir et à faire réfléchir les autres.

C’est pourquoi j’ai décidé de partager avec vous la liste de mes podcasts féministes préférés.

J’espère que pour les filles, les écouter leur permettra de se sentir moins seule, moins désespérées et d’envisager de nouvelles manières de faire bouger les lignes.

Et je souhaite que pour les garçons,  il y ait un déclic, une envie d’aller faire un tour de l’autre côté du miroir, histoire d’apprendre au passage deux-trois trucs sur nos vies et sur « comment ne pas être sexiste sans le faire exprès ».

Les voici donc, mes bouées de sauvetage, mes remonteuses de moral pour quand je me fais emmerder le simple prétexte que je suis une femme :

1.       La Poudre

Lauren Bastide mène des interviews d’entrepreneuses, d’artistes, de femmes politiques, d’activistes. Elles parlent de leur parcours, de leur éducation, de leurs combats, de leur carrière…

Je l’adore.

On sort de chaque épisode reboostée avec l’envie d’abattre des montagnes et surtout, avec de nouveaux modèles d’identification. Parce que c’est moins difficile d’accomplir quelque chose quand quelqu’un nous montre la voie.

2.       Sois Gentille, Dis Merci, Fais un bisou

Le gimmick de ce podcast, c’est : «Sois gentille, dis merci, fais un bisou est le portrait, par elles-mêmes, de femmes ordinaires aux destins extraordinaires : juste parce qu’elles ont décidé de faire ce qu’elles voulaient. Parce qu’on arrive à rien, dans la vie, en étant juste une gentille fille qui dit merci et qui fait des bisous sur demande. C’est pas parce qu’on a été éduquées à être des petites filles sages qu’on est condamnées à rester des images » .

Les interviews sont menées de main de maîtresse par Clémence Bodoc, l’excellente rédactrice en chef du nom moins excellent magazine en ligne féministe Madmoizelle.

La fréquence de publication était au départ quinzomadaire (j’adore ce mot, je viens de le découvrir. Ça veut dire : « qui parait toutes les deux semaines »), un jeudi sur deux. Mais devant le succès rencontré et les nombreuses demandes de fans, l’autrice est passée sur un rythme hebdomadaire.

3.       Auriculaire

Celui-ci est centré sur la bande-dessinée, et plus particulièrement sur ses autrices. Malgré leur invisibilisation et le manque de reconnaissance à leur égard, elles sont de plus en plus nombreuses ces dernières années dans la BD, où les hommes étaient jusqu’alors majoritaires.

Sans se cantonner à l’actualité des autrices, Elise Ponce leur donne la parole pour évoquer leur parcours, leurs histoire et leurs aspirations et c’est PASSIONNANT pour celles et ceux qui aiment le 9e art.

4.       Cher Corps

Léa Bordier mène une série d’interview vidéos où elle interroge des femmes sur leur rapport à leur corps. De leurs complexes au regard des autres en passant par le poids des normes sociales imposées au corps des femmes, elle évoque de nombreux sujets dans un format assez court (entre 15 et 30 minutes environ).

Ces vidéos sont géniales pour se libérer des injonctions qui pèsent sur nos corps et s’accepter. En plus, les invitées y sont variées, et c’est un plaisir de découvrir le point de vue de personnes différentes.

Comme dirait Baptiste Baulieu : « Alors voilà », vous connaissez maintenant mes podcasts préférés en matière de féminisme et vous avez en main de nouveaux outils pour combattre le sexisme au quotidien. En ce qui me concerne, je me sens toujours impuissante, mais comme le colibri face à l’incendie, je décide de faire ma part du boulot. Je décide d’essayer de changer les choses à mon échelle, si petite soit-elle.

Bonne écoute !

 

 

Et vous, vous écoutez des podcasts ?

Vous en avez d’autres à me recommander ?

 

N’hésitez pas à me laisser le(s) titre(s) en commentaires, j’adorerai en découvrir de nouveaux !

Dites-nous ce que vous en pensez ! Participez à la discussion, n'ayez pas peur ;)